C’est la saison des sucres !!! Ici, lorsque le jour la neige fond et que la nuit ça gèle encore, les érables se mettent à « couler »… ce qui veut dire qu’ils produisent leur sève et que nous on la ramasse. Ne vous en faites pas, ils n’en manqueront pas eux-mêmes ! Les forêts restent magnifiques malgré cette ponction annuelle. C’est un véritable don. Et on en profite, chacun à sa manière. Je vous propose ce matin une recette hyper simple, mais Ô combien délicieuse. Et c’est pas sans gluten !!! Grave !!! Mais je fais exception pour cette occasion, c’est trop trop bon.

Vous aurez besoin :
  • un paquet (ou 1 1/2 paquet) de pâte Phyllo en feuilles hyper minces
  • une livre de beurre (454 g)
  • une canne de sirop d’érable (540 ml)
  • noix de Grenoble ou pistaches (2 tasses)
Comment on fait ?

Vous allez utiliser un moule à cuisson en verre (je vous dirai pourquoi tout-à-l’heure), format environ 23 cm X 32 cm (9 po x 12 po).

Première étape : faire fondre le beurre et en retirer les matières solides. En d’autres mots, préparer un beurre clarifié. Utilisez toute la quantité suggérée. Pendant ce temps, vous aurez sorti la pâte phyllo du frigo, qu’elle s’assouplisse un peu.

Ensuite vous allez faire la partie inférieure du baklava : avec un pinceau, badigeonner de beurre le fond du moule. Puis prenez une feuille de pâte phyllo, et couvrez le fond du moule. Badigeonnez la feuille de beurre (plus on en met, meilleur c’est… ), et couvrez-la d’une autre feuille de pâte. Allez-y comme ça pendant 10-12 étages. Il y en a qui s’arrête à 6 ou 8 couches, c’est selon le goût. C’est pour ça qu’on sait pas si vous voulez un paquet ou 1 1/2 paquet. Moi, c’est le paquet et demi…

Puis quand vous pensez que c’est assez pour le fond, ajoutez les noix et/ou les pistaches concassées. Attention, si vous le faites au robot, ça devient vite de la poudre et c’est moins bon. En ajouter pour bien couvrir le fond de pâte, disons 1/2 cm ou à peu près. Dans l’image suivante, j’ai fait un combo.

Ici, c’est le temps de couvrir les noix avec la pâte phyllo ; allez-y comme vous le sentez. Encore une fois, je ne me contente pas de 6-8 feuilles, mais certains préconisent que si. C’est au goût. Quand vous avez fini de vous poser la question si c’est assez ou non, il faut découper le truc. Et c’est pour ça qu’il faut un moule en verre, sinon vous allez gâcher complètement votre beau moule à fond antiadhésif ou en aluminium anodisé. Je n’ai pas essayé les moules en silicone pour les baklavas, et je ne sais pas si le moule résistera à la coupe. Je m’explique : prenez un gros couteau, bien aiguisé et faites vos losanges ou vos carrés, comme vous le sentez. Il faut appuyer pas mal pour se rendre au fond, vous verrez.

Il reste du beurre ? Faut pas le gaspiller !!! Versez-le dans les craques. Plus il y en aura, mieux ça vaudra. Il y en a qui pense que les baklavas, une fois cuits, tiennent à cause du sucre qui colle tout ensemble. Mais non, c’est pas le sucre qui le fait se tenir, c’est le beurre qui a refroidi et qui s’est un peu « figé » à nouveau. C’est ce qu’on appelle la thyxotropie. Vous connaissez ?

Enfin, il est temps d’enfourner. 350 ˚F ou 180˚C, selon que vous êtes de ce côté-ci de l’Atlantique ou de l’autre. Cependant, le temps de cuisson reste le même : environ une heure. Jusqu’à ce que vous voyez que c’est bien doré.

Dans les 10 dernières minutes de cuisson, il est temps de réchauffer et bouillir légèrement le sirop d’érable. Toute la canne !!! Il faut qu’il s’évapore un peu, mais pas trop, ça épaissit vite. Donc, 10-15 minutes à bouillir très légèrement (attention, ça déborde facilement).

Lorsque le baklava est cuit, sortez-le du four (…évidement…) et versez-y le sirop bouillant. Ça va bouillir dans le moule !!! Et ça va se calmer. Maintenant, laissez-le tranquille qu’il se fige un peu. Pause. Quelques heures au moins ou jusqu’au lendemain. Je ne le met jamais au frigo, température pièce, c’est mieux, le beurre fond mieux en bouche.

Bonne dégustation !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :